07 Jul Yourcenar – Une île de passions : La création d’un opéra

Yourcenar une île de passion, couverture du livret

En librairie

GENRE

Livret d’opéra

ANNÉE DE PARUTION

2022

ÉDITEUR

Éditions de l’Homme [lien vers la page du livre]

RÉSUMÉ

“L’opéra imaginé par Hélène Dorion et écrit à quatre mains avec Marie-Claire Blais est ici offert dans son intégralité et présenté par les librettistes qui en racontent la mise au monde. Chacun à leur tour, les concepteurs et les principaux interprètes ouvrent leur atelier, leurs carnets de croquis et de notes pour rappeler les doutes et les fulgurances qui ont jalonné le travail. Derrière l’acte de créer, nous découvrons la réflexion, l’intuition, l’imagination et l’inspiration qui ont mené à la naissance de l’œuvre, de l’idée initiale jusqu’à sa concrétisation, le soir de première.”

“Librement inspiré de la vie et l’œuvre de l’écrivaine Marguerite Yourcenar, cet opéra, dont le livret a été écrit par Hélène Dorion et Marie-Claire Blais, met en lumière les tensions à partir desquelles s’est construite sa vie de femme, de compagne et d’écrivaine, et est axé sur sa relation avec Grace Frick et sur celle avec Jerry Wilson. Partagé entre la discipline nécessaire à l’écriture et le désir de liberté, entre la stabilité que procure une vie affective et un penchant vers la passion, entre le besoin de rester liée à ses origines et celui d’une inlassable quête de l’ailleurs, Yourcenar faisait de ses propres dualités une force implacable qui lui a permis de rompre avec les conventions sociales de son époque. Ce livre comprend le libretto, un entretien avec Hélène Dorion et Marie-Claire Blais, ainsi que des textes de concepteurs et principaux interprètes sur le processus de création de cet opéra.” (source: Les Éditions de l’Homme)

PRESSE

 

« Cette île de passions nous fait découvrir la vie intérieure de Yourcenar par les tensions entre l’appel du voyage et la discipline de l’écriture, entre l’expérience du monde et la reconnaissance de ses mécaniques, par son ambivalence sexuelle, par son attrait irrésistible pour l’antiquité depuis le choc de sa rencontre avec le buste d’Hadrien lors d’un voyage à Rome avec son père. Témoin d’un siècle de violence et de guerres, d’injustices raciales, de combats pour les droits civiques aux États-Unis, elle est le mystère où se jouent les distorsions politiques et psychologiques, où la vie tumultueuse devient le canevas de l’écriture. Mais toujours à travers le filtre de l’histoire, où le passé se reflète dans le présent. Une création originale d’une grande beauté. »

— Alain-Martin Richard, revue Jeu

Yourcenar – Une Île de passions est une œuvre toute jeune. En quittant le Palais Montcalm, jeudi, on a eu l’impression d’assister à un moment fort de l’opéra québécois. Le défi était énorme et il a été relevé.

— Yves Leclerc, Journal de Québec

« Faire un opéra sur une auteure et créatrice aussi marquante que Marguerite Yourcenar (1903-1987), première femme à être admise à l’Académie française, signifie inévitablement que l’on accorde une importance particulière aux mots. De fait, le livret, magnifiquement écrit, a plus d’une fois pris le pas sur la musique. Certains passages avaient été enregistrés au préalable pour exprimer la voix intérieure de Marguerite, méditant sur sa vie et son œuvre, et ont été diffusés sans accompagnement musical. Cet effet de dénuement où seul le texte demeure, comme au théâtre, a donné lieu à des scènes d’une rare sincérité sur les sentiments du personnage. »

—Justin Bernard, my/ma SCENA

« Quebec operas are not legion, which is why the creation of a new one is always eagerly awaited. Especially when librettists are writers as famous as the late Marie-Claire Blais and Hélène Dorion. Telling the life of Marguerite Yourcenar through her career and her loves highlighted the many fields of interest of the novelist who spent the past 37 years of her life on Mount Desert Island in Maine, hence the title of the opera. The life of a woman seen by two women opens the door to a lot of sensitivity and emotions, and allows us to follow her journey from the angle of love, compassion, doubt concerning creation, anguish and loneliness to the loss of loved ones. »

— Sophie Archambault, Opera Canada

« Yourcenar – Une île de passions, c’est donc un pont du passé au présent. En présentant des enjeux sociaux qui hantaient l’écrivaine, l’opéra en lui-même se dévoile comme un engagement artistique et politique sur les enjeux modernes. Entre vulnérabilité et passion, stabilité et mouvement, vie et mort, c’est une multitude de dualités qui prennent vie au sein de l’opéra Yourcenar – Une île de passions. C’est délicieusement complexe. »

— Sophie Archambault, atuvu.ca

« Écrire était le but ultime de la vie de Yourcenar, voilà maintenant qu’elle a l’honneur qu’on écrive sa vie de passions et de quêtes. Cette œuvre, parfois hypnotique, est passée comme une volée d’oiseaux qui tournaille dans le ciel et nous emporte dans les grandes réflexions de l’existence. »

— Annie Dubé, mattv.ca

« Deux des plus grandes plumes de la francophonie. Deux créatrices qui ont joint leurs talents pour explorer la vie de Marguerite Yourcenar, sa dévotion à l’écriture, ses déchirements entre la passion et la discipline, ses amours avec des femmes et des hommes. Deux rares plumes féminines à investir le monde de l’opéra en proposant Yourcenar – une île de passions à Québec. »

— Samuel Larochelle, revue FUGUES

ENTRETIENS

Marguerite Yourcenar racontée par Hélène Dorion et Marie-Claire Blais dans un opéra, Radio-Canada, juillet 2022

Hélène Dorion marque l’histoire de la littérature et le monde de l’opéra, La Presse, juillet 2022

Hélène Dorion : Une muse nommée Yourcenar, Les Libraires, août 2022

Un opéra hommage à Marguerite Yourcenar, Le Devoir

«Dans la peau de…» l’autrice Hélène Dorion, La Bible urbaine

«Yourcenar – Une île de passions» : création d’un opéra québécois, Les Artsze, juillet 2022